motif hexagonal bleu
Témoignage client

MUFG Bank utilise Alteryx pour assurer la conformité face à la criminalité financière

motif hexagonal bleu

Statistiques clés de MUFG Bank

Secteur : Banque
Service : Multiples
Région : APAC

du temps de nettoyage des données de 130 heures à 5 heures

de la portée de la recherche et sophistication du travail

de la transformation digitale

MUFG Bank a lancé la Global Financial Crimes Division (division de lutte contre la criminalité financière à l'échelle mondiale, « GFCD »), qui est chargée de promouvoir un programme de conformité mondialement intégré et cohérent pour la lutte contre la criminalité financière.

La banque a déployé Alteryx afin de réaliser sa mission de création d'un programme de lutte mondialement intégré et cohérent.

Nous avons interviewé Tomohiro Yoshimine (dirigeant du FCOJ COE pour le Japon), Nobuhisa Hamada et Yoshiro Fujimori (unité Technology du groupe Operations de la GFCD) et Yuji Matsuura et Seiichiro Ono (équipe Intelligence & Analytics, « I&A » du FCOJ COE pour le Japon) pour parler de ce qui les a conduits à utiliser Alteryx et des types de changements et d'effets qu'Alteryx a eus sur les opérations de la GFCD.


La GFCD de MUFG Bank engage la lutte contre la criminalité financière et renforce la confiance dans le système financier


La Global Financial Crimes Division a été lancée en novembre 2017. Elle est basée à New York, où elle centralise les informations et les insights sur la criminalité financière dans le monde, et opère sur trois autres sites : Londres, Singapour et Tokyo.

Sa mission : créer un programme de conformité mondialement intégré et cohérent pour lutter contre ce fléau


Les autorités de contrôle ne se contentent pas de surveiller les opérations de blanchiment d'argent et les flux de fonds vers les pays faisant l'objet de sanctions économiques. Elles recommandent également aux institutions financières des pays du monde entier de faire activement usage des nouvelles technologies pour détecter les crimes.

C'est dans ce contexte que la GFCD a été lancée en novembre 2017. Pour développer et construire un programme de conformité robuste pour la lutte contre la criminalité financière, la GFCD a établi son siège social à New York. Elle y centralise toutes les connaissances sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, et sur les sanctions économiques.

« Le lancement de la GFCD démontre l'engagement ferme de MUFG Bank de renforcer la confiance dans les contre-mesures et la lutte contre la criminalité financière dans l'ensemble des domaines. Notre mission est d'établir et de mettre en œuvre un programme de conformité mondialement intégré et cohérent face à ce fléau, afin de respecter les réglementations en vigueur dans les juridictions dans lesquelles nous opérons. » (Tomohiro Yoshimine)

Notre mission est d'établir et de mettre en œuvre un programme de conformité mondialement intégré et cohérent face à ce fléau, afin de respecter les réglementations en vigueur dans les juridictions dans lesquelles nous opérons.

Déploiement d'Alteryx pour unifier les systèmes dans le monde et gérer de grands volumes de données

Premier défi : traitement d'importants volumes de données et systèmes IT diversifiés


En tant que grand groupe bancaire, MUFG Bank dispose d'un important volume de données sur les transactions. Dans les opérations de blanchiment, les collaborateurs doivent personnellement évaluer un par un chaque cas détecté par le système, pour déterminer s'il est vraiment suspect. La détection de nouvelles transactions à haut risque par des humains était également un défi, puisqu'elle constitue une charge de travail importante.

« La quantité de données était énorme et il était difficile pour le personnel de vérifier et évaluer chaque cas. Les systèmes IT étaient par ailleurs limités, et nous manquions de bras pour identifier les relations entre les transactions. Nous avions également des problèmes pour identifier les éléments à risque élevé et nous concentrer dessus, car les types de transactions devenaient de plus en plus complexes. » (Tomohiro Yoshimine)
L'équipe I&A, qui gère des opérations sur le terrain, confirme les difficultés soulevées par M. Yoshimine.<br>
« L'une des missions de l'équipe I&A est d'analyser les données de centaines de milliers de transferts nationaux et internationaux. Nos processus étaient inefficaces et chronophages, car nous effectuions des tâches manuelles dans Excel. » (Seiichiro Ono)

« L'équipe I&A a besoin de pouvoir effectuer des analyses avancées pour lutter contre des risques qui deviennent de plus en plus complexes. Cependant, lorsque nous avons créé cette équipe, nous ne disposions pas d'outils atteindre cet objectif. Sans cette technologie, il était difficile de réaliser des analyses approfondies. » (Seiichiro Ono). « La principale question était de savoir comment traiter des données sous différents formats pour pouvoir les utiliser de manière cohérente sans développer de système IT. En matière de coûts de réparation du système, nous avons également examiné la rapidité avec laquelle nous pourrions gagner en rentabilité en harmonisant les opérations et en améliorant les performances. » (Yoshiro Fujimori)

Deuxième défi : le manque de data scientists pouvant effectuer des analyses exploratoires


Les équipes avaient besoin de compétences en analyse exploratoire pour repérer les activités criminelles et agir rapidement. La question était de savoir comment ajuster les scénarios de surveillance, réaliser des analyses statistiques et générer des alertes. Elles devaient adopter une approche prédictive pour détecter l'existence de menaces potentielles.

« Nous ne pouvions même pas communiquer entre nous, car nous n'avions pas les mêmes compétences et connaissances. Pour gérer les langages de programmation difficiles ou les différentes bibliothèques, nous devions faire appel à ceux en mesure de les comprendre. De l'autre côté, nous ne pouvions pas faire grand-chose dans Excel. Certains sont plus calés en analyse qu'en traitement, et peinent à gérer les importants volumes de données. » (Yoshiro Fujimori)

« Le site de Tokyo génère d'importants volumes de données, concernant aussi bien des particuliers que des grandes entreprises. Sans analyser les données à Tokyo, où nous gérons une gamme complexe et diversifiée de produits, nous ne pourrions pas détecter les risques correctement. » (Nobuhisa Hamada)

Nous savons déjà qu'un nombre considérable de data scientists sera nécessaire pour utiliser les nouvelles technologies, mais le marché du travail japonais manque actuellement de talents. C'est pourquoi MUFG Bank a choisi Alteryx, qui dispose d'une excellente interface utilisateur qui peut être facilement utilisée par des néophytes en matière d'outils analytiques.

Trois facteurs décisifs pour le choix d'Alteryx

Trois facteurs ont été décisifs pour le choix d'Alteryx.

Premier point : une interface facile d'utilisation

Tout d'abord, l'interface doit être optimale et son utilisation intuitive. Plus précisément, il ne doit pas s'agir d'un produit complexe nécessitant du codage.

« Nous recherchions un produit immédiatement compréhensible et facile à utiliser. » (Yoshiro Fujimori)

Les opérations sur le terrain exigeaient une plateforme conviviale.
« Les principaux facteurs déterminants étaient les fonctionnalités faciles à utiliser même pour le personnel n'ayant jamais utilisé ces outils, la possibilité d'effectuer des modifications, et la facilité compréhension visuelle du processus de traitement. » (Yuji Matsuura)

Deuxième point : un moteur puissant capable de traiter de grandes quantités de données

Le moteur doit être suffisamment puissant pour gérer le nettoyage (traitement) des données, qui est une tâche lourde et complexe. Pour Nobuhisa<br> Hamada, ce point sur le traitement des données est déterminant.

Troisième point : une capacité réseau permettant la gestion centralisée des données

Pour MUFG Bank, le dernier facteur est la puissance des systèmes de réseau qui peuvent être gérés de manière centralisée dans le monde entier.

« Nous avons besoin de pouvoir distribuer les serveurs et de les connecter de manière organique. Je pense que le grand avantage d'Alteryx est que la plateforme est capable de répondre à un ensemble d'exigences très diversifiées, comme la centralisation de la connexion des serveurs et de la gestion de la propriété intellectuelle. » (Yoshiro Fujimori)

L'équipe I&A souhaitait également pouvoir partager facilement l'expertise et les connaissances, et disposer de processus présentés de manière visuelle.

« Le savoir-faire analytique, qui représente un ensemble de connaissances détaillées, tend à s'accumuler à l'échelle des individus. Il était également important pour nous de pouvoir transmettre ce savoir-faire à la nouvelle génération, et visualiser le processus d'analyse. » (Seiichiro Ono)

MUFG Bank a finalement choisi Alteryx pour relever ces défis.

« Nous avons été conquis par la capacité d'Alteryx Server à partager des workflows à grande échelle. » (Nobuhisa Hamada)

Nous apprécions la capacité d'Alteryx à faciliter le développement des compétences des utilisateurs. Une fois que les néophytes en traitement des données avaient suivi les formations nécessaires, ils ont rapidement cherché à repousser les limites de leurs workflows. Cette plateforme facilite le développement continu des compétences. De plus, il est très facile de partager les connaissances.

Hésitations post-déploiement

Lorsque MUFG Bank a déployé Alteryx pour la première fois, les équipes étaient hésitantes en raison du manque d'expérience et de connaissances. Pour l'équipe I&A en particulier, qui travaille directement avec Alteryx, la capacité du système à optimiser les processus de travail et le contenu des tâches a été déterminante.

Mais comme l'explique Yuji Matsuura, l'équipe s'est rapidement habituée à l'utiliser, et la plateforme occupe désormais une place essentielle dans les outils, grâce aux formations continues avec le personnel d'Alteryx.

« Les équipes d'Alteryx ont préparé des manuels d'utilisation et organisé des sessions pour partager leur savoir-faire et leurs connaissances. Les équipes ont pu progresser au fur et à mesure dans leur apprentissage. » (Yuji Matsuura)

Le déploiement d'Alteryx a également été un moment décisif pour la GFCD. Comment la plateforme Alteryx a-t-elle été accueillie en interne, et quels effets a-t-elle eus ?


Bénéfices d'Alteryx et réception de la plateforme


Environ un an après le déploiement d'Alteryx, les équipes ont réalisé que le système a non seulement optimisé et accéléré le traitement des données, mais qu'il a également eu des bénéfices inattendus, comme l'amélioration des compétences analytiques des utilisateurs et la capacité d'évaluer les activités métier.

Premier effet : Division par 26 du nombre d'heures-personnes consacrées au traitement de grandes quantités de données


Tout d'abord, Alteryx a permis d'améliorer l'efficacité de nos tâches analytiques.

« Le processus de nettoyage des données, qui prenait 130 heures par session chaque trimestre, ne prend plus que 5 heures environ. Nous avons compris qu'une puissance de traitement robuste permettant d'optimiser efficacement les processus. » (Nobuhisa Hamada)

En réduisant la quantité massive de données pour passer de milliers de cas à analyser à seulement quelques dizaines, les équipes ont également pu mieux se focaliser sur les analyses individuelles qui nécessitent une approche plus approfondie. Les équipes sont désormais capables d'effectuer un volume de travail plus important qu'auparavant, en élargissant leur champ de recherche et de manière plus approfondie.

Seiichiro Ono apprécie particulièrement la facilité d'utilisation. Il est désormais facile de nettoyer rapidement les importants volumes de données pour les analyser.

« Avec l'apparition de nouveaux produits et types de transactions, nous avons dû élargir notre champ d'action, mais nous ne pouvions pas gérer ces demandes à temps en raison d'un manque de bras dans l'équipe. Alteryx nous a permis de gagner en efficacité, d'accélérer nos opérations et d'élargir notre champ d'action. » (Yuji Matsuura)

Deuxième effet : développement des compétences pour faciliter la gestion des données et de l'analytique


Avant le déploiement d'Alteryx, la mise en place d'un programme nécessitait de passer par une analyse initiale, avant de faire l'objet d'un design détaillé à coder par un développeur. Avec Alteryx, la création de workflows est désormais un jeu d'enfant. Si un utilisateur estime qu'un flux a besoin d'être modifié, il peut le réorganiser et tester directement ses modifications.

« Avec Alteryx, je peux réfléchir aux designs tout en codant à mon bureau. Je peux ensuite affiner mon design et ma logique en visualisant le workflow. En simplifiant le workflow, je peux également organiser la logique, le concept et les exigences métier. C'est un double avantage pour moi. » (Yoshiro Fujimori)

Pour Nobuhisa Hamada, l'utilisation d'Alteryx contribue également au développement des compétences des utilisateurs.

« Une fois que les néophytes en traitement des données avaient suivi les formations nécessaires, ils ont rapidement cherché à repousser les limites de leurs workflows. Cette plateforme facilite le développement continu des compétences<br> De plus, il est très facile de partager les connaissances. Nous apprécions la capacité d'Alteryx à faciliter le développement des compétences des utilisateurs. » (Nobuhisa Hamada)

« Avant, quand prenions une décision, nous devions commencer par soumettre un document de définition des exigences au service en charge des systèmes. Aujourd'hui, il nous suffit d'accéder aux données pour nous occuper de tout. Du moment que nous avons les données et les outils nécessaires, l'utilisateur final (la personne responsable d'un domaine) peut explorer ces données comme il le souhaite. Les utilisateurs continuent de développer leurs compétences, et ils pourront obtenir eux-mêmes les résultats qu'ils souhaitent une fois que toutes les améliorations auront été apportées à notre lac de données. » (Yoshiro Fujimori)

Troisième effet : accélération de la transformation digitale en interne


Pour Nobuhisa Hamada, l'année qui a suivi le déploiement d'Alteryx a permis de bien comprendre la nécessité d'une transformation digitale pour MUFG Bank.

« Le déploiement d'Alteryx a facilité la création d'outils pour remplacer des processus manuels et développer les compétences analytiques des utilisateurs, mais nous a aussi permis de prendre conscience de la nécessité d'une transformation digitale. » (Nobuhisa Hamada)

« Aujourd'hui, cette plateforme accélère les discussions et les conversations avec l'équipe en charge de lancer cette transformation, et nous pouvons plus facilement faire avancer nos initiatives en la matière à grande échelle. C'est le déploiement d'Alteryx qui nous a permis d'obtenir ces résultats positifs. » (Nobuhisa Hamada)

Quatrième effet : résultats concrets pour l'équipe I&A grâce à des analyses plus sophistiquées


En optimisant les tâches grâce à Alteryx, l'équipe I&A est désormais en mesure d'effectuer des analyses encore plus sophistiquées. Ces évolutions ont permis à l'équipe d'optimiser progressivement les évaluations en interne.

« Notre mission est d'effectuer des analyses approfondies, mais nous n'aurions pas pu y parvenir sans Alteryx. C'était très frustrant de ne pas pouvoir utiliser l'IA, alors que cette technologie s'impose aujourd'hui comme la nouvelle norme. Désormais, l'équipe peut travailler de manière entièrement autonome, et c'est formidable. Notre direction apprécie également de pouvoir visualiser différents éléments, comme les réseaux de transferts de fonds. » (Seiichiro Ono)


Renforcer les systèmes pour mieux lutter contre la criminalité financière


La GFCD est en train de mettre en place une équipe et une organisation chargées d'utiliser Alteryx pour des analyses par tâtonnements. Comme Alteryx facilite la mise à l'épreuve de concepts et l'expérimentation de solutions en parfaite autonomie, les équipes devraient pouvoir multiplier les tests à l'avenir.

« Nous voulons faciliter le traitement des données en mettant en place des environnements qui encouragent les utilisateurs en interne à faire leurs propres expérimentations. Nous traitons des informations au quotidien et nous avons besoin de systèmes robustes, mais nous devons encore composer avec des conceptions obsolètes et des limitations de l'accès aux données. Nous voulons changer cela. » (Nobuhisa Hamada)

« Ce serait formidable de pouvoir connecter nos sites de New York, Londres, Singapour et Tokyo à des serveurs Alteryx et de s'en servir comme outil de communication pour échanger des informations sur nos activités et les mesures que nous pouvons prendre grâce aux analyses. En renforçant la communication et en partageant nos connaissances en matière d'analyse des données, nous serons en mesure d'identifier plus précisément les éléments à détecter. Alteryx va nous permettre d'optimiser davantage nos opérations. » (Yoshiro Fujimori)

Si l'équipe I&A, a réussi à améliorer l'efficacité et la précision de ses activités grâce à Alteryx, ses membres considèrent qu'il reste encore de nombreuses autres fonctionnalités qu'ils doivent apprendre à maîtriser. Seichiro Ono souhaiterait adopter une approche à l'échelle internationale à l'avenir, et utiliser Alteryx pour un plus large éventail de tâches.

« Nous souhaitons utiliser Alteryx à l'échelle internationale à l'avenir. Nous envisageons par exemple d'analyser les données du Japon avec le workflow du siège social de New York. Au sein du FCOJ COE pour le Japon, nous envisageons également d'effectuer d'autres types d'analyses au sein de l'équipe I&A, comme les sanctions en plus de la lutte contre le blanchiment d'argent, ou d'utiliser Alteryx comme hub pour regrouper toutes les analyses data-driven de la division de Tokyo. » (Seiichiro Ono)

« Nous avons conscience de n'utiliser actuellement qu'une fraction des fonctionnalités d'Alteryx et qu'il reste encore un important potentiel à explorer. Grâce à une plateforme exhaustive et à l'appui des équipes d'Alteryx, nous sommes mieux équipés pour lutter plus efficacement contre la criminalité financière. » (Yuji Matsuura)

Pour conclure, Tomohiro Yoshimine évoque les perspectives d'avenir.

« Nous allons continuer de renforcer l'équipe pour nous adapter efficacement aux nouvelles exigences de conformité en matière de lutte contre la criminalité financière. En particulier, nous souhaitons renforcer la capacité de détection des transactions à haut risque grâce aux analyses de données, en misant sur l'IT et la digitalisation de nos processus, tout en optimisant et en accélérant nos opérations. » (Tomohiro Yoshimine)

Partagez ces informations avec votre équipe

Une automatisation analytique efficace

Avec la plateforme Alteryx APA™, les entreprises augmentent leur chiffre d'affaires, font des économies, réduisent les risques et améliorent leur efficacité.
roi-calculator

PERSONNES INTERVIEWÉES

MUFG Bank, Ltd.
Global Financial Crimes Division
Directeur du FCOJ COE pour le Japon
M. Tomohiro Yoshimine

 

MUFG Bank, Ltd.
Global Financial Crimes Division
Unité Technology du groupe Operations
Directeur
Spécialiste certifié pour la lutte contre le blanchiment

M. Yoshiro Fujimori

MUFG Bank, Ltd.
Global Financial Crimes Division
Unité Technology du groupe Operations
Directeur
M. Nobuhisa Hamada

MUFG Bank, Ltd.
Global Financial Crimes Division
FCOJ COE pour le Japon
Intelligence & Analytics
Directeur
Spécialiste certifié pour la lutte contre le blanchiment
M. Yuji Matsuura

MUFG Bank, Ltd.
Global Financial Crimes Division
FCOJ COE pour le Japon
Intelligence & Analytics
Vice-président
M. Seiichiro Ono

Exploitez vos données

86 % des nouveaux utilisateurs Alteryx créent de la valeur métier dès la première semaine. Comme des milliers d'autres professionnels, surmontez les obstacles et exploitez vos données pour faire émerger de meilleurs insights.
Homme et femme travaillant à un bureau

Expérimentez la puissance et la simplicité d'Alteryx

Essai gratuit